Métropole bordelaise : le tourisme retrouve des couleursBaromètre touristique

Saison estivale 2022

🕛  Actualité publiée le 25 août 2022

A quelques jours de la fin du mois d’août, il est encore tôt pour dresser un bilan complet d’une haute saison touristique qui s’étend à Bordeaux jusqu’en octobre. Cependant les indicateurs confirment une belle reprise depuis le printemps, avec des chiffres proches des résultats pré-covid. Deux tendances majeures sont observées : un excellent taux d’occupation dans l’hôtellerie bordelaise et le retour de la clientèle étrangère.

L’hôtellerie dépasse son niveau de 2019

Le taux d’occupation hôtelier* a atteint le score de 80% en juin, qui est traditionnellement l’un des meilleurs mois de l’année. Pour juillet et août, le taux d’occupation passe à 74%, soit exactement les mêmes résultats qu’en 2019 sur ces trois mois estivaux.

Avec une durée de séjour légèrement plus importante et des ouvertures d’hôtels ces deux dernières années (1 100 chambres supplémentaires), le nombre de nuitées hôtelières est ainsi en légère augmentation : + 1,6% pour les mois de juin et juillet**.

*Source : baromètre hôtelier de l’Office de Tourisme et des Congrès de Bordeaux Métropole, basé sur les résultats communiqués par 115 hôtels de la Métropole

**Source : nuitées déclarées à Bordeaux Métropole au 18 août (échantillon de 150 hôtels)

Le retour des clientèles étrangères

Les visiteurs français restent très largement majoritaires à Bordeaux. A l’office de tourisme, l’Ile de France est la région la plus représentée (20% des visiteurs français), devant la région Auvergne Rhône Alpes (13%), de nombreux Lyonnais s’étant rendus à Bordeaux cet été.

A noter également l’engouement des Lillois, le Nord étant le troisième département le plus représenté après Paris et le Rhône.

Cet été 2022 confirme le retour de la clientèle internationale. Les visiteurs étrangers représentent près de 30% des arrivées hôtelières. A l’accueil de l’office de tourisme, où la part de la clientèle internationale est surreprésentée par rapport à la fréquentation de la destination, celle-ci a atteint 57% contre 60% en 2019.

Cette clientèle étrangère reste toutefois en repli avec des spécificités selon les nationalités * :

  • Une forte croissance des pays d’Europe du Sud avec, en tête, les Espagnols, première clientèle touristique à Bordeaux particulièrement nombreuse cet été. Les Italiens sont également en

progression depuis le début du mois d’août, tout comme les Portugais, en forte croissance depuis le début de l’année.

  • On observe une légère baisse des pays d’Europe du Nord : Allemagne, Belgique, Pays-Bas, avec des volumes cependant proches de 2019.
  • Absents ces deux dernières années, les Britanniques redeviennent la 2e nationalité étrangère à Bordeaux, mais encore loin du volume de 2019 (-30%). Une baisse en partie compensée par la présence de leurs voisins irlandais, qui affichent une forte croissance depuis le début de l’année.
  • Les visiteurs long-courriers, qui représentent 20% des visiteurs étrangers mettent un peu plus de temps que les Européens à revenir :
    • Satisfaction du côté des Américains qui sont revenus très nombreux au printemps, avec des chiffres similaires voire supérieurs à 2019 de mars à juin. Ils sont en revanche en repli sur juillet et août mais le bilan pourra être fait à l’automne, septembre et octobre étant les mois où les Nord-Américains sont les plus nombreux à Bordeaux.
    • Les Australiens sont quant à eux en repli, tout comme les Asiatiques, quasiment absents (-85%) ce qui s’explique par des restrictions sanitaires encore très fortes dans ces pays.

Pour rappel les nationalités les plus représentées cet été à Bordeaux sont : Espagnols (1er), Britanniques (2e), Allemands (3e), Belges et Italiens (4e), Américains (6e).

L’absence de la clientèle asiatique, la baisse importante des Australiens et des Britanniques impacte l’activité œnotouristique, les visiteurs anglosaxons et asiatiques étant les premiers clients d’excursions dans le vignoble. Ainsi on observe encore une baisse de 30% par rapport à 2019 des excursions dans le vignoble commercialisées à l’office de tourisme. En revanche La Cité du Vin, qui annoncera ses résultats début septembre, a déjà renoué avec une fréquentation dans la lignée de la période pré-Covid.

Les visites de ville, dont des visites autour d’événements culturels dans la Métropole, affichent quant à elles des résultats proches de 2019, comme en témoigne le succès toujours croissant du Bordeaux CityPass avec 12 000 pass vendus en juin/juillet/août.

*Source : données croisées des chiffres de fréquentation et de vente observés à l’OTCBM ainsi que dans les principaux établissements culturels

De belles perspectives pour septembre et octobre

Selon l’enquête réalisée en ligne auprès de 146 professionnels girondins du 27 au 29 juillet par le Comité Régional du Tourisme de Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec Gironde Tourisme, le mois de septembre s’annonce prometteur avec des réservations en hausse pour 61% des professionnels bordelais.

Côté tourisme d’affaires et événementiel, des congrès importants sont annoncés pour cette rentrée : 32nd Conference of the European Society for Biomaterials du 4 au 8 septembre (1 200 participants), 34e Congrès Fédéral COBATY du 15 au 17 septembre (1 050 participants), 18es Journées Echo Cardio Bordeaux du 28 au 30 septembre (1 200 participants).

Les dernières actus
  • Bordeaux Impactful Events, accompagner les organisateurs vers des événements responsables et engagés

    Bordeaux Impactful Events, accompagner les organisateurs vers des événements responsables et engagésDestination engagée   Actualité publiée le 10 mai 2024 Le BCB et le service développement durable de l’OTCBM sont en contact constant avec, d’une part, l’offre de lieux et prestataires événementiels et les solutions locales, et d’autre part, les organisateurs d’événements. Une nouvelle approche

    10 mai 2024
  • Journée d’échanges de bonnes pratiques responsables

    Journée d’échanges de bonnes pratiques responsablesDestination engagée   Actualité publiée le 8 février 2024 Une journée d’échanges de bonnes pratiques responsables a été organisée le 8 février 2024 à la Cité du Vin durant laquelle près d’une cinquantaine de partenaires (professionnels du tourisme et de l’événementiel), se sont réunis pour échanger leurs bonnes pratiques, astuces

    27 mars 2024
  • Les tarifs du Bordeaux CityPass évoluent en 2024

    Les tarifs du Bordeaux CityPass évoluent en 2024Produits   Actualité publiée le 8 février 2024 Les tarifs du Bordeaux CityPass ont évolué au 1er mars : la formule 24h passe à 35€, la 48h à 45€ et la 72h à 52€. Les tarifs Junior ont également augmenté de 1€ pour chaque formule (20€, 27€, 32€).

    14 mars 2024